peruche ondulé

                                                         péruch ondulé

Lorsque que l'oiseau sait aussi synthétiser de la couleur noire (mélanisation) il se produit un effet bleu. La combinaison naturelle du jaune et du bleu donne la perruche ondulée verte (ou toutes les autres perruches ou perroquets de teinte verte).

  • La série bleue comprend des oiseaux qui n'arrivent pas (génétiquement) à synthétiser des pigments jaunes. Il ne reste que les mélanines qui par reflet particulier appelé effet Tyndall (du chercheur qui l'a mis en évidence), donnent la couleur bleue.

Lorsque l'oiseau ne peut synthétiser les mélanines, l'oiseau peut apparaitre :

  • soit jaune parce qu'il arrive à synthétiser le pigment jaune appelé psittacine ; c'est la perruche lutino, aux yeux rouges car la mélanine a complètement disparu ;
  • soit blanc (c'est l'albino) qui ne fait aucune mélanine car c'est un lutino, mais aucune psittacine car c'est aussi un bleu.

Une mutation qui ajoute deux couleurs de base : le gris.
Une mutation de couleur importante chez la perruche ondulée s'appelle le gris, dans la série bleue.
Lorsque cette mutation se trouve dans la série verte, il n'y a pas de dominance entre le vert et le gris, ils se mélangent ce qui donne le gris-vert qui fait penser aux couleurs des vêtements militaires vert terne dit kaki.
Ainsi en compétition de perruches ondulées on juge dans les 4 séries : verte, bleue, gris-vert et grise.

Une perruche ondulée peut aussi avoir des mutations de dessins :

  • Les lignes du dos du dessus de la tête jusqu'entre les épaules sont réduites voire disparues, mais les écailles noires des ailes sont présentes, c'est la mutation Opaline. La couleur du ventre reste inchangée, elle peut s'apercevoir sur l'épaule entre les écailles noires des plumes de l'aile. Il existe des opalines dans le vert, le bleu, le gris et le gris-vert.
  • La répartition des dessins peut être irrégulièrement placée sur le corps de l'oiseau, ce sont les perruches de couleur pie.

Deux mutations pies sont connues :

  • Les pies australiennes (du pays, où on les a découvertes) qui présentent une barre blanche (série bleue) ou jaune (série verte) horizontale sur le ventre, les écailles du dos sont placées au hasard. les grandes plumes des ailes et de la queue sont blanche ou jaune selon la série.
  • La mutation pie danoise donne des oiseaux peu marqué de taches noires, et à fond blanc pour la série bleue, ou à fond jaune pour la série verte, ou à fond gris pour la série grise ou à fond gris-vert pour la série gris-vert. Un partie des grandes plumes des ailes et de la queue (les rectrices) sont noires d'autres sont décolorées soit en blanc (série bleue ou grise) soit en jaune (série verte ou gris-vert).

La mutation perlée déplace la partie noire d'une plume normale des ailes (les tectrices) au bord externe contrairement à la couleur sauvage qui place à l'extérieur une couleur sans noir (du blanc ou du jaune), et ensuite la tâche noire. Les perlées sont récentes (1980) mais leur transmission dominante (voir la génétique) permet une multiplication de cette couleur rapidement. Là encore il existe des vertes perlées, des bleues perlées, des grises perlées des gris-vert perlées, qui peuvent être opaline (plus de lignes d'ondulation de la tête jusqu'entre les ailes et le milieu du dos).

La mutation cinnamon (cannelle en anglais) modifie la mélanine et les zones noires du plumage deviennent brunes. Les grandes plumes des ailes, de la queue, les écailles du dos de l'aile sont diluées en brun plutôt qu'en noir, la couleur sauvage. Le cinnamon est dans les 4 couleurs de bases. Il peut aussi se combiner avec l'opaline. La couleur du ventre quand la perruche est cinnamon est un peu éclaircie, avec la mutation opaline, la couleur change encore, ce qui donne des oiseaux couleur moutarde qui sont des gris-vert opaline cinnamon.

Pour continuer les facteurs foncés sont aussi des mutations qui modifient la couleur de l'oiseau. Ce sont des mutations à deux vitesses, l'oiseau hérite d'un de ses parents (indifféremment du sexe) un seul des facteurs foncés, il est dit à simple facteur foncé. C'est le vert foncé et le bleu cobalt (ou cobalt tout simplement). Si les oiseaux ont hérité 2 facteurs foncés, ils sont appelés vert olive et mauve (série bleue). Chez les gris et gris vert on ne voit pas les facteurs foncés.

Les facteurs foncés sont recherchés dans la série bleue, car les cobalts sont des oiseaux très impressionnants. Une mutation violet peut s'ajouter à ces facteurs foncés, les violets les plus spectaculaires sont les cobalts violets

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site